François Hollande soutient « Candidat à 18 ans »

L’ancien Premier Secrétaire du Parti Socialiste, François Hollande, a apporté son soutien à la proposition de loi pour l’éligibilité dès 18 ans à toutes les élections.

Il a écrit ce 2 juin 2009 à Maxime Verner, à l’origine de la proposition de loi :

« Il est évident, dès lors que la majorité civique est fixée à 18 ans, qu’une grande démocratie comme la France doit tout mettre en œuvre pour atteindre l’objectif de l’abaissement de l’âge d’éligibilité à 18 ans. »

Déposée par toutes les tendances politiques de l’Assemblée (Valérie Rosso-Debord pour l’UMP, Gaëtan Gorce pour le PS…), cette proposition de loi est soutenue par 294 députés.
Maxime Verner, l’étudiant de 19 ans qui est à l’origine de cette proposition, a été le plus jeune candidat de France aux élections municipales et cantonales de mars 2008, à tout juste 18 ans. Il a obtenu 3,7 % des suffrages à Bron (Rhône, 40 000 habitants).
Le 13 mai dernier, il avait organisé une conférence de presse à l’Assemblée Nationale où il a lancé un appel au Président de la République pour que ce texte soit discuté à l’Assemblée avant la fin de la session parlementaire.
ACTU : François Hollande a déposé le 26 mai 2010 une proposition de loi organique visant à abaisser l’âge d’éligibilité aux élections législatives à 18 ans (PPL n°2555).
Publicités

Une réflexion au sujet de « François Hollande soutient « Candidat à 18 ans » »

  1. Pourquoi l’auteur de ce blog persiste à parler de lui à la troisième personne ?

    L’esprit d’Alain Delon le possède ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s