Candidat à 18 ans : 1 victoire pour la jeunesse, 40 mois de travail

Mis en avant

Suite au vote de l’éligibilité à 18 ans par les députés, l’association Candidat à 18 ans remercie ses adhérents ainsi que les citoyens, élus, parlementaires et membres du gouvernement qui lui ont apporté leur soutien dans sa démarche de faire adopter l’éligibilité à 18 ans à toutes les élections. Cette victoire pour la jeunesse française, ce premier pas vers une majorité politique, 35 ans après l’instauration de majorité à 18 ans, est le fruit de quarante mois de travail.

Dès août 2007 et alors mineur, Maxime Verner avait écrit au Président de la République pour lui demander de faire abaisser par le Parlement l’âge d’éligibilité à 18 ans pour toutes les élections. Le Ministère de l’Intérieur lui avait répondu dans une lettre du 9 octobre 2007 : « Si l’on tient compte du fait que les fonctions de député, de représentant européen ou de sénateur présupposent un minimum d’expérience de la vie politique, l’expérience d’un âge légal requis ne semble pas anormale. En effet, l’importance du travail législatif ne peut être sous-estimée, sans négliger l’apport de générations plus jeunes ». Non content de cette n-ième infantilisation de la jeunesse, et souhaitant porter le projet d’une majorité politique, où les citoyens en accédant au statut d’électeur accèdent aussi à celui d’élu potentiel, et ce pour toutes les élections, il avait ouvert la voie de l’engagement de jeunes candidats en annonçant sa candidature aux élections municipales et cantonales à Bron (Rhône), le jour de son 18e anniversaire, le 11 septembre 2007.

Après avoir recueilli 4 % des suffrages aux élections du 9 mars 2008, avec une liste de 39 citoyens âgés en moyenne de 23 ans, Maxime Verner a décidé, en décembre 2008, de fonder l’association « Candidat à 18 ans » et d’aller à la rencontre des parlementaires et des membres du gouvernement afin de les sensibiliser à la question de l’éligibilité. En mai 2009, il est ainsi à l’origine des propositions de loi déposées à l’Assemblée nationale par des députés de tous les bords politiques, derrière Valérie Rosso-Debord à l’UMP, Gaëtan Gorce à gauche (SRC, Verts, GDR) et Jean-Christophe Lagarde au Nouveau Centre. Fort du soutien de 294 députés et de 1 023 maires, il lance un appel au Président de la République afin que ce dernier mette ces propositions de loi à l’ordre du jour du Parlement. Il est alors reçu par les conseillers du Haut-Commissaire à la Jeunesse, du Premier Ministre et du Président de la République.

Dans sa réponse du 15 juin 2009, le chef de l’État, par l’intermédiaire de son directeur de cabinet Christian Frémont, « se réjouit de l’engagement précoce en politique et du dynamisme pour défendre les sujets qui lui tiennent à coeur en faveur de nos concitoyens » de Maxime Verner. Nicolas Sarkozy « tient à adresser ses plus vifs encouragements dans la poursuite de son action » à Maxime Verner. Le 7 juillet 2009, Martin Hirsch et la Commission sur la politique de la jeunesse reprennent dans leur Livre vert (proposition 53) la proposition de Maxime Verner pour l’éligibilité à 18 ans à toutes les élections.

Le 29 juillet 2009, Alain Marleix, secrétaire d’État à l’Intérieur et aux collectivités territoriales, a présenté en Conseil des ministres un projet de loi organique relatif à l’élection des députés, reprenant dans son article premier l’idée de l’éligibilité à 18 ans pour les élections législatives, européennes et présidentielles. Ce texte a été voté le 20 décembre 2010 par les députés, et sera présenté en janvier 2011 au Sénat. Maxime Verner fera déposer en janvier un amendement proposant l’éligibilité à 18 ans pour les élections sénatoriales, la seule qui garderait une condition d’âge (30 ans) si cette loi était votée par les sénateurs, dans les prochaines semaines.

François Hollande soutient « Candidat à 18 ans »

L’ancien Premier Secrétaire du Parti Socialiste, François Hollande, a apporté son soutien à la proposition de loi pour l’éligibilité dès 18 ans à toutes les élections.

Il a écrit ce 2 juin 2009 à Maxime Verner, à l’origine de la proposition de loi :

« Il est évident, dès lors que la majorité civique est fixée à 18 ans, qu’une grande démocratie comme la France doit tout mettre en œuvre pour atteindre l’objectif de l’abaissement de l’âge d’éligibilité à 18 ans. »

Déposée par toutes les tendances politiques de l’Assemblée (Valérie Rosso-Debord pour l’UMP, Gaëtan Gorce pour le PS…), cette proposition de loi est soutenue par 294 députés.
Maxime Verner, l’étudiant de 19 ans qui est à l’origine de cette proposition, a été le plus jeune candidat de France aux élections municipales et cantonales de mars 2008, à tout juste 18 ans. Il a obtenu 3,7 % des suffrages à Bron (Rhône, 40 000 habitants).
Le 13 mai dernier, il avait organisé une conférence de presse à l’Assemblée Nationale où il a lancé un appel au Président de la République pour que ce texte soit discuté à l’Assemblée avant la fin de la session parlementaire.
ACTU : François Hollande a déposé le 26 mai 2010 une proposition de loi organique visant à abaisser l’âge d’éligibilité aux élections législatives à 18 ans (PPL n°2555).

Toutes les tendances politiques soutiennent notre proposition de loi

Quatre propositions de loi organiques ont été déposées à ce jour au Bureau de l’Assemblée Nationale. Elles vont être examinées par la Commission des lois prochainement.

Après un travail sans relâche fourni par l’équipe de l’association « Candidat à 18 ans », des députés de toutes les tendances politiques de l’Assemblée Nationale ont déposé ces propositions visant à instaurer l’éligibilité à toutes les élections dès 18 ans.

Il s’agit des députés Jean-Christophe Lagarde (NC), Valérie Rosso-Debord (UMP), Gaëtan Gorce, Jean-Jack Queyranne, Philippe Tourtelier (PS), François de Rugy (Les Verts) et Jacqueline Fraysse (PC).

Un député est un représentant de la Nation, élu dans une circonscription d’environ 120 000 habitants. Une proposition de loi organique est une loi hiérarchiquement prioritaire sur une loi, proposée par un ou des députés.

Je tiens à remercier ces sept députés de leur engagement, ainsi que les élus (Maires, conseillers municipaux, généraux et régionaux, Députés, Sénateurs) qui nous ont exprimé leur soutien, et les nombreux citoyens qui soutiennent l’association (déjà près de mille).

Je vous assure toutes et tous de mon entière détermination tout au long du processus législatif qui s’engage. Pour nous soutenir, n’hésitez pas à nous apporter vos propositions, soutiens et remarques.

Amitiés citoyennes,

Maxime Verner

Président

Pour ou contre ?

Un sondage pour connaître rapidement votre opinion sur le sujet :

Les votes multiples sont bloqués. Vous ne pouvez donc voter qu’une fois.

Présentation de l’association

« Candidat à 18 ans » est une association fondée en décembre 2008 sur un constat : nous donnons la citoyenneté à toutes les Françaises et les Français de 18 ans, mais ils ne peuvent pas se présenter aux élections législatives, sénatoriales et présidentielles avant 23, voir 30 ans.

Cela constitue pour nous une dérive car le message est double : les plus jeunes des citoyens ne doivent pas avoir accès aux fonctions politiques nationales (et ce statutairement, sans possibilité de se présenter au suffrage, socle de la démocratie) et la loi exigerait donc une expérience quantifiée (5 à 12 ans de citoyenneté) pour postuler à des fonctions politiques. Évidemment, la Constitution ne souhaitait pas exclure une grande partie de citoyens des élections, ces moments forts de la République, mais le texte ne retranscrit pas ce souhait.

Nous souhaitons donc que le Parlement vote, et que le Président de la République promulgue, une réforme du code électoral qui instaure l’éligibilité à 18 ans à tous les mandats électifs. Ainsi, le choix des citoyens élus de la Nation se fera exclusivement par le suffrage universel, direct ou indirect, et aucune discrimination ne serait prévue par la loi.

Pour ce faire, nous contactons l’ensemble des parlementaires français (Députés et Sénateurs) ainsi que les membres du gouvernement, les personnalités politiques et les leaders d’opinions, susceptibles de soutenir, déposer et voter cette proposition de loi. Dès 2007, Maxime Verner est entré en contact avec le gouvernement. Il a reçu une fin de non-recevoir par le Ministère de l’Intérieur.

Nous comptons aussi sur votre soutien, citoyens de France et d’ailleurs, pour faire changer les choses. La démocratie et la citoyenneté commencent par là !

Maxime Verner

Candidat à 18 ans

Bienvenue sur le blog de l’association « Candidat à 18 ans »

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à la proposition de loi organique que nous soutenons. Elle va instaurer, si le Parlement la vote, l’éligibilité dès 18 ans à toutes les fonctions électives.

Vous pouvez rejoindre notre groupe sur le site Facebook (déjà 500 membres) ou télécharger notre proposition de loi.

Par souci de transparence, nous vous tiendrons informés régulièrement de nos actions.

Nous attendons vos messages de soutiens sur mverner@candidata18ans.fr et vous tiendrons informés de nos actions. Les commentaires sont activés sur ce blog, n’hésitez pas à les utiliser pour nous donner votre avis, votre expérience …

Amitiés citoyennes,

L’équipe « Candidat à 18 ans »

Contacts :

Maxime Verner, Président

06 65 13 04 27 / mverner@candidata18ans.fr

Wafa Sahraoui, Secrétaire Générale

wsahraoui@candidata18ans.fr